: vite ! des souhaits :

[fr] Ah ! il est bien tard… et même la date limite d’envoi de souhaits est complètement dépassée.

Mais non, quel plaisir d’utiliser d’abord tout le mois de janvier pour claironner d’abord « bonne année » à tous les gens qu’on croise (en dehors des proches et des amis), la caissière, le chauffeur de bus, le contrôleur de train (oui, le premier janvier), puis plus discrètement, pour envoyer au fil des messageries des souhaits en haiku, miroir et clin d’œil au destinataire qui devrait y trouver un petit peu de soi, un petit peu d’elle/lui.

D’aucuns stigmatisent les traditionnels souhaits de nouvel an, dénonçant dans ce rite qui résiste bien à l’usure la fête du mouton, une urbanité feinte et factice et une hypocrisie ostensible…

* la petite monnaie des vœux

La politesse des vœux « obligatoires » est un merveilleux outil de contrainte choisie. L’un de ses mérites (comme les grèves de transport) est de favoriser le dégel de personnes lambda qui se rencontrent. Lancer un « bonne année » à un groupe d’inconnus un premier janvier à zéro heure vingt-trois déclenche presque en ricochet et sans retenue un bouquet de sourires. Le dire systématiquement la première fois qu’on les croise, sans sélection, favoritisme et ostracisme, au chauffeur de bus, à la caissière, à toutes les personnes avec qui on interagit entre le premier et le trente-et-un janvier, est une hygiène de sociabilité à laquelle on peut bien se soumettre un fois par an. Rien d’hypocrite, juste le plaisir d’être plus aimable encore que d’habitude, pour son propre plaisir.
Certes, on récolte aussi en retour beaucoup de drouille, souvent du mauvais goût (celui de qui ?), de la convention mais toujours ce qui fait pencher la balance du côté de la bienveillance.

* les liens repris/reprisés

Rien de tel que les rites (les vœux, les cartes de vacances, les anniversaires) pour reprendre contact, repriser l’effilochage des relations, enlever les erreurs 404 dans la vie ou sur son blog et peut-être reprendre contact pour de bon (ou pas).

Alors, ce billet qui a deux mois de retard, je le reprends aujourd’hui parce que c’est ainsi et que voilà des vœux pour les jours à venir qui voudront bien les accueillir :

– regarder la lune souvent, en rentrant le soir, au milieu de la nuit quand elle est pleine et s’invite par la vitre laissée sans volets, orange sur l’horizon, en lame trop usée sur la meule de la nuit, voilée, …

– entrer dans mon année bachelardienne à fond et ne plus quitter cette ère bénéfique : lire Bachelard, le relire et en faire le bon pain de mes contes ; fêter son centenaire, l’étudier, vivre sous son soleil

– pratiquer à outrance la sérenpidité agissante et contagieuse

– chercher les arbres et galets trésors secrets

– écouter davantage oiseaux et abeilles

– planter des jardins pirates en ville (une autre manière de faire du guerilla gardening)

– prendre autant que possible et le plus souvent le parti du sourire et du micro-crédit.

—-

Merci à Alexandre Dulaunoy (flickr) pour ces arbres mariés photographiés en janvier 2010 aux Bulles, pas loin de Rossignol, Florenville et Bellefontaine. Le portrait de Gaston Bachelard provient de l’Association Guillaume Budé, section Orléans. Le jardin minuscule a été capturé par Furoshiki qui n’avait pas oublié ses yeux numériques, cette fois-là.

2 réflexions sur “: vite ! des souhaits :

  1. Jen enviens pas souvent sur ce blog mais à chaque visite c ‘est toujours un grand plaisir de le lire… Pour ce post, quel joli programme pour l’année 2012 :)

  2. Bonjour Juliette et merci pour ton message ! J’ai fait un saut sur ta page Flickr et j’y décèle un œil qui me parle, dans les détails, les galets, le Japon personnel. Pas d’image en Creative Commons ? A l’occasion, je te demanderai l’autorisation de publier une photo sur Furoshikiblog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s