: Souhaits pour la planète :

[fr] Période des vœux, cartes et cadeaux en pâte de haricot… Pourquoi ne pas en réunir un petit paquet, emballé dans un furoshiki écolo, de ces quelques souhaits à partager pour la planète ? Ce ne peut qu’être tout bénéfice pour chacun de nous et incitation à en proposer d’autres. Je commence par quelques-uns, après ce sera votre tour, en commentaire ou en billets-relais, pour lancer l’idée et en récolter, qui sait, un certain nombre…

Ruches

1. Installer une ruche. Vous pouvez découvrir l’expérience de Lucas Falchero en pleine ville, en cliquant .

2. Voyager — loin — à vélo, en prenant son temps et en ouvrant les yeux. C’est, sans compter sa peine ni ses chances de découvrir de belles choses, une autre manière de « Grand Tour » qu’ont expérimentée les deux vaillants Tandonautes que voilà !

3. Se préoccuper du sort des petites îles et des risques de submersion marine. Pour en savoir plus, suivre les travaux et regardez les cartes du Global Sea Level Observing System (GLOSS).
Pour revenir aux « tout premiers commencements », rappelez-vous comment les îles sont nées, dans la cosmogonie japonaise. Au premier livre du Kojiki (Chronique des choses anciennes), adviennent la consolidation de la Terre et la naissance des îles par l’action des deux divinités Izanaki-no-Mikoto et Izanami-no-Mikoto :

Alors que ces deux kami se tenaient sur le Pont Flottant du Ciel, ils plongèrent la hallebarde divine, l’agitèrent en cercle dans le ciel marin et la retirèrent en faisant clapoter l’eau. À ce moment-là, les gouttes salées qui tombaient de la hallebarde se superposèrent et devinrent des îles. Ainsi naquit l’île d’Onogoro. (traduction de Masumi et Maryse Shibata, Paris, Maisonneuve et Larose, 1969, 1997, p. 65)

4. Voir le monde avec les yeux du clown — *< : o) — et en révéler la beauté, et si nécessaire, en dénoncer l’imposture.

5. Lire, parfois, de grands poètes. De ceux qui dénudent et arrachent des images aux murs de leur nuit, avec du « vin hurlant comme des clés qui auraient ouvert au goût du basalte », mais aussi des mêmes qui témoignent de la plus infinie tendresse du jour où ils ont pu être touchés par un « écho de la rose aux cent feuilles ». Sur cette femme-là, on peut lire : « elle les faisait fleurir de sa nuque nue ». Ici, celui qui dit et que je cite est Vladimír Holan, poète tchèque (1905-1980).

9 réflexions sur “: Souhaits pour la planète :

  1. Se défaire de la matière en trop, du superflu commercial, industriel qui rongent forêts, mers et âmes, nous laissant à chaque fois plus pauvres dans la trompeuse abondance des choses et leur piètre mémoire.

    Faire ce qu’on peut autour de soi.

    Excellente année à vous, merci pour ces jolies pages, jolis mots, et liens toujours utiles !

    n

  2. > à Twinkle
    > à Nicolas

    merci pour votre visite et pour la liste de souhaits qui s’allonge
    on pourrait dire « les petits blogs font les grandes actions » et en route pour nos propres changements minuscules…

  3. Voyager et s’immerger pour comprendre physiquement d’autres modes de vie, être surpris, choqué, dérouté, questionné. Puis revenir et voir son monde avec d’autres yeux, avoir honte de son abondance superflue, de la sollicitation permanente à consommer, laisser ses habitudes se changer …
    Bonn année à tous :)

  4. Bonjour Vanessa, il n’est jamais trop tard pour cueillir des souhaits dans son sac de voyage inter-toile. Et comme on n’est pas loin du premier avril, date de rattrapage pour les souhaits en retard, je te souhaite des jours aussi colorés et vifs que des poissons tropicaux et plein de brumes secrètes pour faire naître des surprises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s