: Visage, émotion, masque : Faces, feelings, masks : 顔 – 感情 – 面 :

François Rude - Marseillaise, photo © spirit-of-paris.com
Read this post in English : 日本語

[fr] Dans la série des ponts jetés à travers le temps et l’imaginaire, mais aussi des traductions artistiques nées de pays éloignés, voici une exploration de l’expression des passions, ou plus généralement des émotions et sentiments, à travers trois champs privilégiés : le dessin, les symboles graphiques nés du clavier, les masques.

L’incitation à écrire ce billet provient de la page Japanese smileys sur le site Hiroette.com, actif en 1999-2003, créé par Takagi Hiroe. Les émoticônes japonaises, dont on trouve ci-après un florilège sont particulièrement expressives — quoique leur principe paraisse assez enfantin — et elles incitent à rechercher d’éventuels liens avec d’autres représentations symboliques des émotions humaines.

(`ヘ´)(´・ω・`)( ´Д`)( ゚Д゚) ┐(‘~`;)┌ (´∀`) ( ´_ゝ`) Σ(゜д゜;) (*´Д`) (─▽─) (゚∀゚)

La comparaison va se révéler cruelle pour les minuscules figures nés du clavier face à des œuvres d’art confirmées. Nous la poussons cependant, à la fois pour identifier des invariants visuels et graphiques (yeux, bouche, dents) et pour percevoir les points de convergence et d’éloignement entre les représentations. Ici, encadrant les minuscules « binettes », principalement quelques exemples de l’expression des passions théorisée par le peintre français Charles Le Brun (1619-1690) et plusieurs exceptionnels masques de nô, ainsi que la gravure sur bois du peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944), « Le Cri », d’après son tableau Skrik daté de 1893.

  • Tristesse

Charles Le Brun - La Tristesse(;_・) (;_・)(ToT) (ToT)Noh Mask - Rama

voir aussi Yoroboshi (弱法師)

  • Effroi

Charles Le Brun - L'Effroi\(>o<)/\(>o<)/Edvard MunchCondemned to Agony

  • Colère

Charles Le Brun - La Colère(,,#゚Д゚):∴;’・,;`:ヽ(o`皿′o)ノjapanischer-theater_cover

voir aussi Ja (蛇)

  • Ravissement

Charles Le Brun - Le Ravissement(’-’*)八(^□^*)Noh Mask - Onna

voir aussi Fushikizō (節木増)

  • Pour en savoir plus :

    – le site the-noh.com et particulièrement le chapitre sur les différents types de masques (okina, jô, otoko, onna, kishin, onryo), utilisés dans les pièces de nô et leur histoire spécifique.

    – un article de Line Cottegnies sur l’influence de la théorie de Le Brun sur l’expression des passions à l’âge classique (résumé en français, texte en anglais), Etudes Epistémè, printemps 2002

    – un article (en anglais) sur les « fenêtres de l’âme » et le rôle culturellement attribué aux yeux et à la bouche dans le monde occidental et au Japon, par Masaki Yuki, William W. Maddux et Takahiko Masuda, Journal of Experimental Social Psychology, Volume 43, Issue 2, March 2007, Pages 303-311

    À ce titre, et en guise de conclusion provisoire, un rappel : Coucou Sharaku ! : regards contemporains sur un génie de l’ukiyo-e (pour qui a eu le bonheur de voir cette exposition en 1999 à la Maison de la culture du Japon à Paris), une incitation à revisiter l’œuvre du peintre Sharaku Tôhûsai, ses estampes ou le film somptueux de Shinoda Masahiro, réalisé en 1995.

    Ikko Tanaka - The 200th Anniversary of Sharaku, 1995

    _______________

    Sources des images : spirit-of-paris.com, Bibliothèque nationale de France, WikimediaCommons, chapitre.com, Médiathèque de la Cité de la musique, MCJP, © Kamekura Yûsaku, © Tanaka Ikko.

    ——

    [en]
    Here is a post exploring manners to express feelings, in Japan and in the western countries, through three examples : classical drawings, typographical or keyboard symbols and masks.

    As a first incentive, the page Japanese smileys on Hiroette.com, active through 1999-2003, created by Takagi Hiroe.

    (`ヘ´)(´・ω・`)( ´Д`)( ゚Д゚) ┐(‘~`;)┌ (´∀`) ( ´_ゝ`) Σ(゜д゜;) (*´Д`) (─▽─) (゚∀゚)

    Comparison is going to be cruel for the tiny emoticons or « facemarks » (顔文字) next to true works of art and cultural treasures. We pushed it, nonetheless, in order to identify visual and graphical invariants, such as eyes, mouth, teeth, and see when and where things vary or converge. Examples come from French painter Charles Le Brun’s treatise, Méthode pour apprendre à dessiner les passions (1668) in which he promoted the expression of the emotions in painting, Norwegian artist Edvard Munch’s Scream (1893) and several beautiful noh masks, as well as kabuki painted face.

    More about this topic :
    Line Cottegnies’ article : Codifying the Passions in the Classical Age – a Few Reflections on Charles Le Brun’s Scheme and its Influence in France and in England, Etudes Epistémè, printemps 2002, p. 141

    Another article : Are the windows to the soul the same in the East and West? by Masaki Yuki, William W. Maddux et Takahiko Masuda, Journal of Experimental Social Psychology, Volume 43, Issue 2, March 2007, Pages 303-311

    ——

    [ja] 顔 – 感情 – 面

    ——

    Bookmark this on del.icio.us

3 réflexions sur “: Visage, émotion, masque : Faces, feelings, masks : 顔 – 感情 – 面 :

  1. Coucou Sharaku ! était une exposition très réjouissante, pleine de fantaisie et de révérence amusée envers le maître de l’ukiyo-e. Les déclinaisons sur les yeux et sourcils isolés comme des entités, sortes d’insectes voletant sur la page, impressionnants de présence, étaient un régal. Le catalogue est consultable à la bibliothèque de la MCJP, bien sûr.

  2. Depuis le temps que je dois retourner à la maison du japon… allez et si j’y allais aujourd’hui… merci de cette envie qui va me faire sortir de chez moi par une pluie battante… une petite soupe miso et j’y vais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s