: Haiku de Nouvel an : New Year’s Haiku :

Read this Post in English
[fr] Avant de se lancer dans le haiku (俳句), d’en écrire et d’en publier, on a parfois tendance à tournicoter son crayon avec circonspection, ou à fuir les appels du clavier, surtout face à des modèles comme les maîtres japonais de cette forme poétique, nourrie de l’évocation de la nature et de l’impermanence de toute chose.

Gotokuji, Setagaya - (c) by Olivier Thereaux 2006

Photo: Pousses de lierre. Gotokuji, Setagaya, Tokyo, Japon, 2006-10-28 (c) CC – Olivier Thereaux

Pour relâcher la pression et mettre un peu de légèreté (voire de dérision) dans l’expérience, trois pistes :

  • rajeunir — un peu ou davantage — et se retrouver âgé(e), au plus, de quinze ans. La technique employée reste sous votre entière responsabilité. Néanmoins, cela permet de participer, sans réfléchir inutilement, au Concours international de haiku organisé par la JAL Foundation, depuis 1964, à destination des enfants de tous les pays. On peut aussi en prendre de la graine, et laisser ses réticences au vestiaire des occasions ratées. Voir par exemple :
  • Les gouttes de pluie glissent
    Sur les branches du saule pleureur
    Plouf! Elles tombent sur la fourmi.
    (Clothilde Josserand)
    雨のしずく
    しだれやなぎをすべり落ち
    ぽたりとアリを濡らしてく

    Les nuages sont gris
    Le ciel n’est pas très content
    mais l’escargot, si.
    (Quentin Mittelette)
    灰色の雲
    空は不満そうだけど
    かたつむりは満足気

  • lire Philippe Costa, Petit manuel pour écrire des haiku, 2000, éditions Philippe Picquier – isbn 2-87730-508-2. Une merveille d’incitation à l’écriture, à décrasser les idées toutes faites, et à se jeter à l’eau…
  • Divine splendeur —
    Sa Majesté l’Araignée
    dans un bain de perles

    Voir aussi son site HaikuNet et Haïku de cœurs, témoignage d’un stage collectif en 2006

  • apprivoiser le haiku, ne pas prendre la forme poétique de face, mais sans prétention, et en profiter pour envoyer des voeux fantaisistes et inattendus. Succès garanti ! Ne pas oublier : 5-7-5, et foncer.
  • haut comme trois pommes
    et déjà il joue au grand
    oh — l’an deux mil huit

    voeux d’amour marquise
    saurais-je détricoter
    Molière — au secours!

A vous ! Ping-pong, commentaires bienvenus, et voeux bien sûr.

——–
[en] Before any writing of haiku (俳句), and even publishing one on paper or online, one tends to postpone… Once you’ve read some poems by Japanese masters, you feel some shyness and wonder if you’ll grab your pencil / your keyboard or resist…

Miura Beach - (c) by Olivier Thereaux 2005

Photo: Miura Beach, Japan, 2005-11-23 (c) CC – Olivier Thereaux

I should say, why not try ? and leave behind too much self-consciousness. Some tips here under :

  • be younger, at least under 15 years. It will allow you to write easily and participate to World Children Haiku , and its International Haiku Contest. The project began in 1964, on a 2-year basis, and it is held now by the JAL Foundation. Examples from several countries :
  • A soap bubble
    Suddenly pops
    And is broken
    (津久井 理紗 – Risa Tsukui)
    しゃぼんだま
    いきなりぽんと
    われちゃった

    The heavy rain
    Like the woodpeckers
    Knocks at my window
    (近藤 俊一 – Shun’ichi Kondo)
    大雨の
    キツツキ達が
    窓つつく

    The ocean
    Greedily eats up
    The evening sky
    (石川 貴絵 – Kie Ishikawa)
    夕やけ空
    海がどんどん
    食べていく

  • linger through haiku sites : try dmoz.org directory
  • try yourself, you’ve got to gently « tame » the poetic form : why not with new year’s tiny poems, just 5-7-5, and go!
    so slippy weather
    bunch of greetings all scattered
    don’t laugh — just pick one

Your turn, now. Comments are welcome.
——
Bookmark this on del.icio.us

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s