: Tango no sekku (端午の節句) : Boys’ Day : Kodomo no Hi :

Lire ce billet en français

[en] Tango no sekku (端午の節句) which is rather called nowadays Kodomo no Hi こどもの日 (Children’s Day), on the 5th day of the 5th month, is traditionally dedicated to young boys. Girls have already celebrated Hinamatsuri (see Furoshikiblog post I and II).

This festival day was also related to irises as Shoubu no Sekku 菖蒲の節句

Shoubu - Japanese Iris - Yokosuka, Japan

Shoubu : Japanese iris from Yokosuka City (Kanazawa)

To encourage martial spirits, boys are offered a traditional Kabuto (samurai helmet) and Kintaro doll, usually riding a large carp. Miniature suits of armour and weapons are displayed inside the house. Outside, Koi nobori (Carp streamers) of different sizes float in the breeze.

Tango no Sekku Display - (c) Yoshitoku.co.jp

Tango no Sekku display. Related page see [jp] http://www.yoshitoku.co.jp/

Koi-Nobori - photo (c) japanesetex-style.org

Koinobori photo (c) http://www.japanesetex-style.co.uk/

To read Kintaro story from International Children Digital Library : here

To know more about this special event Wikipedia

———–
[fr] La fête de Tango no sekku (端午の節句) que l’on nomme désormais Kodomo no Hi こどもの日 (Fête des enfants), a lieu le cinquième jour du cinquième mois. Elle est traditionnellement dédiée aux jeunes garçons, et c’est le pendant de la Fête des filles, qui se déroule le 3 mars, dite : Hinamatsuri (voir les billets correspondants par FuroshikiBlog Hinamatsuri I et II).

Ce festival était aussi lié à la fête des iris dite Shoubu no Sekku 菖蒲の節句. La floraison des iris japonais est particulièrement splendide à cette époque de l’année. A cette occasion, des présentations sont organisées et les amateurs se rendent dans les parcs pour admirer les différentes variétés. L’image d’en-tête de FuroshikiBlog s’est habillée d’iris pour marquer l’événement. Voir aussi un précédent billet sur les iris.

Shoubu - Japanese Iris - Yokosuka, Japan

Shoubu : Japanese iris from Yokosuka City (Kanazawa)

Pour encourager l’esprit martial des jeunes garçons, ceux-ci reçoivent des objets symboliques, éléments de l’armure des guerriers samourai, en particulier le traditionnel Kabuto (casque) et souvent des figurines guerrières ou à l’effigie du jeune héros Kintaro, chevauchant une énorme carpe. Dans la maison, on expose les objets miniatures de l’armement du guerrier. A l’extérieur, flottent au vent sur un mat des carpes colorées, Koi nobori, une pour chaque membre de la famille (père, mère, et chacun des garçons).

Tango no Sekku Display - (c) Yoshitoku.co.jp

Tango no Sekku. Exposition d’objets miniatures. Page correspondante sur le site
[jp] http://www.yoshitoku.co.jp/

La photo des Koinobori suspendus dans un jardin provient de http://www.japanesetex-style.co.uk/. Ce site présente des tissus japonais (noren, kimono, sashiko, etc.) dont plusieurs modèles de koi nobori, y compris anciens.

Pour regarder un album ancien japonais (1948) et lire l’histoire de Kintaro, rendez-vous sur le site de l’International Children Digital Library : en français ou en japonais

Plus de détails sur Kodomo no Hi Wikipedia

———–
Bookmark this on del.icio.us

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s